Vous êtes ici :   Accueil » Culture
 
 

hdp02.jpg

Calendrier
Facebook Magellan

Visites

 12155 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Des civilisations se sont brassées sur ce territoire, des cultures ont vu le jour. Berbères, Arabes, descendants de toutes les civilisations ayant traversé l’Algérie, Touaregs vivent en harmonie depuis des dizaines de siècles d’où une culture foisonnante et colorée.

La musique algérienne

La musique algérienne est faite d’une extraordinaire diversité de styles et de répertoires.
L’Asri ou musique moderne, le Charqui ou la chanson de variétés d’inspiration orientale, le Chaâbi ou la musique citadine , l’Andalou et ses Noubats , le chant Bédouin , l’Achwwiq Kabyle , l’Ahellil de Timimoun , le Tindé de l’Ahaggar , sans parler du Rai oranais qui a déferlé sur l’Algérie , et sur le monde dans les années 90 , constituent quelques uns des genres de musique pratiqués collectivement ou en soliste , chez nous.

L’artisanat algérien

L’artisanat algérien, à l’instar des artisanats des autres pays, est d’une incontestable richesse et d’une étonnante variété tant dans les formes, que dans les techniques et les décors. Cette richesse est rehaussée par la modestie des matériaux dont sont constituées les œuvres artisanales. Nécessaires à la vie quotidienne, elles sont conçues dans un but utilitaire et souvent comportent des motifs dont la signification, suivant les croyances locales, leur confère des vertus protectrices. La diversité des conditions climatiques, des ressources naturelles et les différentes civilisations de l’Algérie expliquent la présence d’une vaste gamme de spécialités artisanales.

Quelques produits de l'artisanat

Les bijoux : Kabylie, Aurès, Sud algérois, Ghardaïa, Tamanrasset, des techniques et des matériaux multiples sont à la disposition des artisans.

Tapis : Les tapis points noués de Tébessa, Guelma, Annaba, Skikda, des Nemencha et du Hodna, du Guergour, de Laghouat, de Biskra, de El-Oued, du Mzab, de Cherchell, de Sour El-Ghozlane, de Mascara, de Tlemcen, du Djebel Amour des Aurès, tissés en poil de chèvre et laine, décorés de simples bandes transversales ou somptueusement parés de motifs losangiques en points multicolores, Dragga ou tapis tissés faits autour des Babors, servant de séparation à l'intérieur des Khaimas, étonnantes compositions issues de la conjonction des décors traditionnels berbères et des apports d'Orient.

Dinanderie: La dinanderie existe en Algérie depuis le Moyen Age. Les artisans emploient la feuille de cuivre pour fabriquer de ouvrages a des fins utilitaires et décoratives. Pendant la période ottomane, le savoir faire algérien s'est enrichi de motif et de techniques venues d'orient. Les grands centres en Algérie sont Alger, Tlemcen et Constantine. Dans le Sahara à Ghardaia et Tindouf surtout.
Travail du Bois, Le Sendouk (coffre), Ustensiles de Cuisine, Poterie et céramique...

Vannerie: Vanneries du Touat Ouest Saharien, du Hoggar, de Kabylie, délicates dans leurs gammes de verts et jaunes, blanche de Dellys, colorée d'Oued Rhiou. La Vannerie fine de raphia dont la décoration est souvent empruntée aux motifs relevés sur les poteries.

Broderie: En Algérie, la broderie est un artisanat pratiqué aussi bien dans ville qu'en milieu rural. Alors que la broderie citadine s'est enrichie des influences de la décoration andalouse et orientale, la broderie rurale, elle, conserve dans certaines régions la décoration berbère faite de ces mêmes motifs géométriques qu'on retrouve sur les tapis et autres poteries comme dans les hauts plateaux en Kabylie, dans le Mzab, le Hoggar et les Aurès. Le Tarz (broderie) est aussi symbole de raffinement, de sérénité et de sérieux, chez les femmes qui le pratique.

La gastronomie algérienne

La richesse de la gastronomie algérienne n’est plus à démontrer. Elle est intimement liée aux productions de la terre et de la mer. Le pays déjà considéré depuis, la plus haute antiquité « grenier de Rome », offre une composante de plats et de mets variés selon les régions et selon les saisons.
Cette gastronomie qui fait appel à de nombreux produits, reste tout de même celle des céréales depuis toujours produits avec abondance dans le pays. Il n’existe pas un plat où ces derniers ne soient pas présents. La cuisine algérienne varie d’une région à une autre et selon les légumes de saison. Elle peut être préparée en utilisant la viande, le poisson, ou encore moins riche elle peut être végétarienne.
Raffinée, lourde, ou avec des légumes, la cuisine algérienne se déguste avec grand art…

Le costume algérien

Le costume algérien comme tous les costumes du monde entier varie d’une région à une autre et se divise en costume d’usage quotidien et celui d’apparat porté lors dés cérémonies.
Les costumes algériens sont d'une beauté naturelle, et les couleurs choisies sont celles de la nature. Ce costume est celui des "touaregs " nommés également "les hommes bleus" à cause de la couleur de leurs tenues dominées par le bleu indigo. Ils vivent en nomades dans l'extrême sud algérien (les plateaux du Hoggar et Tassili N'Ajjer).

Le costume traditionnel dans la région des Aurès, est constitué d'une large chemise avec des manches amples, dont le métrage représente le double de la taille de la personne qui le porte. Par dessus, une sorte de gandoura est glissée et on peut même y ajouter plusieurs de différentes couleurs.
Le costume kabyle est très coloré avec une prédominance pour les couleurs vives (or et rouge). Il est porté dans les régions montagneuses du Djurdjura, Bejaia et Cherchell.
Le costume algérois se caractérise par un pantalon en soie, agrémenté d'une veste en velours ou en satin garni de broderies dorées. Le foulard en soie est souvent agrémenté par un diadème.

Le costume tlamcani ce costume est tissé de soie et est porté par la mariée sous un caftan en velours brodé d’or. Il est généralement plus léger et plus étroit que dans les autres régions, du fait qu’il n’est utilisé que pendant les cérémonies de mariages et par la mariée seulement. Cette dernière le retient à l’aide de plusieurs colliers en faits de perles et munis de crochets. Ce type de costumes, qu’il soit d’apparat ou de cérémonie se porte toujours avec des bijoux notamment les fibules pour l’accrocher sur les épaules.


Catégorie : - Information
Page lue 517 fois

Connaitre l'Algérie
Temps à Constantine
Heures de Prières
Taux de change
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
F5aG
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
F5aG
Recopier le code :